Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment choisir le ou la bon-ne psychologue ?

choisir-psychologue

Choisir le ou la bon-ne psychologue

S’engager dans une thérapie est un défi de taille. Souvent se pose la question du choix du professionnel. Dans cet article, je vous partage 6 conseils pour choisir LA/LE bon-ne personne/psychologue pour vous, celui ou celle qui VOUS conviendra mais ne conviendra pas forcément à « Pierre, Paul ou Jacques ».

Ce choix est important pour au moins 3 raisons :

  • Il permet à la psychothérapie de vous être profitable car l’alliance thérapeutique permet d’élaborer votre prise en soin avec votre accord.
  • La psychothérapie génère des changements vers un mieux-être qui parfois passent par des renoncements à des choix de vie ou de projets. C’est important que vous vous sentiez soutenu-e et libre de vos choix.
  • Le travail psychothérapeutique avec les thérapies comportementales et cognitives (expliquées en détail dans cet article) peut influencer votre vie quotidienne. 

Choisir le ou la bon-ne psychologue

1er conseil : Prendre le temps de définir le format qui vous convient le mieux

Déterminer ses besoins

Que souhaitez-vous aborder avec le ou la psychologue ? Qu’est-ce qui vous gêne et vous fait le plus souffrir actuellement ?

La définition de votre ou vos besoin(s) vous permet ainsi de vous orienter vers une approche psychologique particulière qui donne la tonalité à notre façon de travailler, d’approcher les symptômes. Dans cet article, je vous donne les grandes lignes des différentes approches et des différences entre tous les « psy ».

Échanges ou silences ?

Demandez-vous également si vous souhaitez que le ou la psychologue s’efface et vous écoute ou qu’elle participe activement à votre échange.

Certaines personnes ont besoin d’avoir un retour sur ce qu’elles pensent, ressentent pour élaborer, aller plus loin dans leur réflexion, mettre en place des changements alors que d’autres préfèrent parler à quelqu’un qui se contente d’écouter.

A quelle fréquence ?

A quelle fréquence souhaitez-vous rencontrer la personne que vous choisirez ? Une fois par semaine, tous les quinze jours… Le rythme est important à déterminer pour vous : une psychothérapie sollicite votre disponibilité psychique, temporelle et financière. Elle doit aussi vous laisser le temps pour continuer à vivre en dehors des temps de rencontre.

Combien de temps ?

C’est important également de poser la question du temps de la rencontre. Est-ce 30 minutes ou 1 heure ? Ce temps à dégager impacte votre organisation personnelle.

Une rencontre sous quelle forme ?

Prenez en compte la modalité de l’accompagnement.

Si vous optez pour un accompagnement en ligne, aurez-vous la possibilité de vous isoler tout en étant proche d’une box ? Cette modalité peut vous convenir si votre agenda est assez contraint mais que vous aimeriez vous accorder du temps pour vous, pour aller  mieux. 

Si vous préférez le présentiel, que vous souhaitez (et pouvez) prendre le temps de vous rendre au cabinet, peut-être que les consultations sur rendez-vous en face à face vous conviendront mieux.

A quel prix ?

Il est important de vous renseigner sur le tarif. La psychothérapie a un coût. 

Renseignez-vous également sur les conséquences pour vous d’un rendez-vous non honoré. Cette question, si elle peut paraître délicate à aborder avec le ou la psychologue, souligne l’engagement que vous et le professionnel de santé prenez ensemble pour cheminer. Vous vous investissez dans ce travail ainsi que le professionnel qui peut mener un travail préparatoire entre vos séances et qui se rend disponible pour vous recevoir.

Et en cas d’urgence ?

Pouvez-vous échanger par mail ou sms avec le ou la psychologue en dehors des consultations ?

Choisir le ou la bon-ne psychologue

2ème conseil : Prendre le temps de questionner le ou la psychologue que vous contactez

Lors de votre premier contact, que ce soit par téléphone ou lors de la première séance, prenez le temps de poser vos questions. La personne doit être capable de vous expliquer simplement sa façon de travailler, ses formations. Ne laissez aucune question en suspens. Ce temps doit vous permettre de lever vos doutes et vos interrogations, d’avoir un aperçu de ce qui vous attend.

Choisir le ou la bon-ne psychologue

3ème conseil : Faites attention au feeling

Au cours de ce premier échange, vous pouvez être attentif-ve à la façon dont il se déroule. Vous êtes-vous senti-e à l’aise, en confiance ? Le ou la psychologue a-t-elle son attention tournée vers vous ?

Plus le courant passe bien, plus vous aurez de facilités pour aborder les sujets qui vous préoccupent même si, parfois, vous avez envie de maintenir une bonne image de vous, d’éviter la gêne et l’embarras.

Choisir le ou la bon-ne psychologue

4ème conseil : L’absence de jugement

Il arrive que certaines personnes ne mentionnent pas ce qui les préoccupe vraiment par peur d’être jugée. Lors de votre première rencontre, vous êtes-vous senti-e écouté-e et accepté-e tel-le que vous êtes ? Il est important que vous vous sentiez en sécurité et libre de penser ce qui est le meilleur pour vous. La psychologue soutient le choix que vous avez à faire mais n’a pas à choisir pour vous. Il est donc important que vous soyez attentif-ve au « choix orienté ».

Choisir le ou la bon-ne psychologue

5ème conseil : Propositions de 5 questions

Lorsque l’on ne va pas bien, nous n’osons pas poser de questions ou l’on ne sait plus quelles questions poser. Voici 5 questions que vous pourriez poser lors du premier contact :

  • Pourriez-vous m’expliquer la façon dont vous travaillez ? Ou Quelle est votre approche thérapeutique ?
  • Comment se passe une séance avec vous ? Ou Pourriez-vous me donner un exemple de séance avec vous ?
  • Avez-vous déjà eu des patients comme moi ? Pouvez-vous me raconter comment cela s’est passé pour eux ?
  • Combien de temps en moyenne, suivez-vous un patient ? Ou Combien de séances dois-je prévoir en moyenne ? A quel rythme ?
  • Puis-je vous contacter en cas d’urgence ? Comment ?

Si vous avez d’autres questions à partager, vous pouvez le faire dans les commentaires de cet article de façon anonyme ou pas. Je suis certaine que vous aiderez d’autres personnes.

Choisir le ou la bon-ne psychologue

6ème conseil : Prenez soin de vous

Vous êtes la personne qui vous connaissez le mieux. C’est vous qui pouvez déterminer de quoi vous avez besoin. Ayez confiance en vous et en votre ressenti en écoutant ce qui se passe pour vous lors de cet échange. Si cela n’est pas suffisant pour vous, sollicitez une deuxième rencontre. Si vous n’êtes pas confortable, c’est que la personne rencontrée n’est pas la bonne pour vous.

Et si vous avez trouvé votre perle rare, le cheminement que vous ferez ensemble vous mènera au-delà de ce que vous pouvez espérer aujourd’hui. 

Chaleureusement

Note importante : Cet article a été co-écrit avec S. qui vous partage ainsi sa démarche lorsqu’elle recherche un-e psychologue pour la soutenir dans ses difficultés. 

Si vous aussi, vous avez envie de voir aborder une thématique ou de co-écrire avec moi sur un sujet qui vous anime, vous pouvez me contacter sur mon email

PS : Ce que je vous partage dans ces articles, ce sont des ressources que je donne en séances et/ou en devoirs à la maison. Mon objectif est de vous les partager pour vous familiariser avec les principes des TCC et vous permettre de comprendre leur fonctionnement. Bien que ces ressources puissent suffire à améliorer votre bien-être, certaines personnes peuvent avoir besoin d’un accompagnement plus personnalisé et de soutien pour les mettre en pratique. Si vous êtes dans cette situation, je vous encourage vivement à consulter.  

Ne restez pas seul-e avec vos difficultés.

Vous pouvez prendre un rendez-vous : 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir la psycho-lettre

Bonjour,
Bonjour,

Je suis Sophie, psychologue, psychothérapeute et conseillère conjugale. J'ai pour ambition, avec ce blog, de vous partager mes connaissances en santé mentale. Vous pourrez y découvrir astuces, conseils et théories psychologiques

En savoir plus

S'inscrire

Inscrivez ici vos coordonnées pour recevoir la psycho-lettre et /ou les trois clés pour retrouver votre sourire